Born, un buron de rêve en Aubrac

Le buron de Born, un endroit magique

Alors là, c’est époustouflant. Le buron de Born est tenu par la maison Bastide depuis le début des années 2000. C’est l’un des endroits les plus stupéfiants que l’on puisse imaginer. Situé à seulement 1300 mètres au pied du point culminant de l’Aubrac (« Le Signal de Mailhebiau », 1469 mètres), on a pourtant l’impression de dominer le monde. Et mieux que cela, de là-haut, on a l’impression que rien ne peut nous atteindre.

C’est un endroit magique, un buron dépouillé mais harmonieux, dans un décor d’une infinie beauté. Sans oublier bien sûr cette magnifique toile bleue, celle du lac de Born. Véritable hâvre de paix et solarium à la fois, le buron possède aussi une table remarquable. Une très belle image d’Epinal et de l’Aubrac en même temps.

Ce sont les « rejetons » de Papy Bastide qui s’y sont collés. Ils sont les petits-enfants de la famille, Jean-Pierre, Romain et Xavier, les fils de Gilbert, Daniel et Bernard. Avec passion, talent, mais aussi courage. Car il en faut, tout au long de l’été, lorsque le restaurant du Buron de Born ne désemplit pas. On finit très tard le soir, mais on rattaque aussi très tôt le matin, car l’aligot ne file pas tout seul !

Qu’est-ce qu’un buron ?

C’est un remarquable édifice remontant au XIXe siècle, que se mirent à bâtir les éleveurs de la vallée et du plateau. Tout ceci dans le but d’emmener leurs vaches d’Aubrac en estive, et habiter avec elles pour les traire. Ainsi, ils confectionnent les deux fleurons culinaires de l’Aubrac : la tome et naturellement le fromage de Laguiole. La tome permettra de confectionner l’aligot, et le fromage de Laguiole vous transportera grâce à ses arômes sauvages de fleurs et de noisettes…

Au fil des décennies, la tradition s’est perdue et les burons furent inexploités. Néanmoins, ils n’ont pas été abandonnés, car les gens de l’Aubrac connaissent la valeur des choses.

C’est ainsi que cet endroit, certes perdu mais qui était bien relié au réseau routier, fut exploité comme restaurant par la mairie de Recoules d’Aubrac. Cette dernière en est curieusement propriétaire. Curieusement car le buron se situe sur la commune de Marchastel. Et pour faire bonne mesure, c’est la maison Bastide de Nasbinals qui fut sollicitée par Recoules pour exploiter le célèbre Buron de Born.

Allez-y voir un jour, c’est une pure merveille. Au coin de la cheminée ou sur la terrasse avec vue sur le lac, on éprouve là un sentiment rare de plénitude totale.

Le buron de Born en Aubrac est ouvert de mai à octobre.

Renseignements au 04 66 32 89 25 – moc.s1506242448lanib1506242448san-e1506242448ditsa1506242448b@tca1506242448tnoc1506242448